QU'EST-CE QUE LA SOUS-TRAITANCE : ÉLÉMENTS DE DÉFINITION

La sous-traitance, c'est « l'opération par laquelle un entrepreneur confie par un sous-traité, et sous sa responsabilité, à une autre personne appelée sous-traitant l'exécution de tout ou partie du contrat d'entreprise ou d'une partie du marché public conclu avec le maître de l'ouvrage ». C'est-à-dire qu'une entreprise délègue à une autre une partie de sa production, certains éléments nécessaires à sa production ou tout ou partie de la réalisation d'un contrat.

 

Ce type de coopération offre de nombreux avantages pour l'entreprise.

 

AVANTAGES DE LA SOUS-TRAITANCE

Par définition, dans la mesure où, en sous-traitant, une entreprise se décharge de certaines tâches, de la production de certains éléments ou d'une partie d'un contrat, elle s'autorise plus de flexibilité et peut accéder à du matériel/compétences/technologies/etc. qu'elle ne possède pas en interne.

 

Par exemple : une entreprise récupère un gros contrat qui demandera, ponctuellement, plus de capacité de production/des compétences complémentaires/du matériel spécifique/etc. Elle a alors deux solutions :

Acheter le matériel/embaucher du personnel supplémentaire/etc. : le coût est élevé et surtout l'incertitude grande. Pourra-t-elle exploiter pleinement le matériel/personnel/etc. intégré à l'entreprise ? Le coût à moyen terme n'absorbera-t-il pas le gain de CA apporté par le contrat ?

Sous-traiter tout ou partie du contrat à un sous-traitant : l'entreprise n'est alors engagée que pour la réalisation du contrat et peut bénéficier des forces du sous-traitant à un prix librement négocié, sans risquer de pénaliser sa rentabilité.

En outre, ce faisant, elle peut se concentrer sur son cœur de métier ou sur des projets à moyen et long terme, notamment en recherche et développement par exemple. C'est souvent dans cette logique que, dans les petites entreprises, la comptabilité, la prospection ou d'autres tâches commerciales et administratives sont sous-traitées.

 

En résumé, la sous-traitance permet donc :

- Une meilleure utilisation de la division du travail et donc de la spécialisation. L'entreprise pourra également se concentrer sur ses activités de recherche et développement et d'innovation en déléguant la fabrication de ses produits à ses sous-traitants.

- Une plus grande maîtrise de la qualité, des coûts et des délais de fabrication.

- Une meilleure réactivité de l'entreprise face à l'augmentation de la demande du marché.

- Un accroissement du volume de production et une flexibilité des processus de production.

- Une réduction des risques de défaillances techniques.